Traducteur français-arabe gratuit


  1. 5
  2. 4
  3. 3
  4. 2
  5. 1
(202 votes, note: 4.3/5)



Pour une traduction français-arabe, saisissez le texte français dans la fenêtre d'édition supérieure et cliquez sur le bouton vert "Traduire". Dans la fenêtre inférieure, vous recevrez le texte fini traduit.

 0 /5000


Un traducteur français-arabe en ligne alternatif

Traducteur français-arabe en ligne gratuit pour la traduction de mots, de phrases, de propositions. Ce service de traduction français-arabe en ligne ne peut traduire plus de 1000 caractères à la fois.


 0 /1000

L'arabe est la langue des Arabes, qui appartient à la famille sémitique de la macro-famille des langues afrasiennes. L'arabe moderne est divisé en cinq groupes de dialectes, qui sont en fait des langues distinctes d'un point de vue linguistique : le groupe des dialectes du Maghreb, l'arabe égypto-soudanais, l'arabe syro-mésopotamien, le groupe des dialectes arabes et le groupe des dialectes d'Asie centrale. Les dialectes arabes des différents pays sont très différents les uns des autres et sont souvent mutuellement incompréhensibles pour leurs locuteurs. Les Arabes de différents pays utilisent la langue littéraire arabe pour communiquer. Il s'agit d'une variété supra-dialectale de l'arabe utilisée à l'écrit et dans le discours formel par les Arabes éduqués. La langue littéraire arabe moderne est répandue dans tous les pays arabophones. C'est cette variété d'arabe qui est utilisée par les Nations unies comme l'une des six langues officielles et qui est reconnue comme l'une des sept langues internationales. La plupart des publications imprimées, des livres, des documents et la quasi-totalité de la littérature éducative publiés en arabe sont rédigés en arabe littéraire. La langue arabe se caractérise par une flexion très développée. Comme les autres langues sémitiques, l'arabe possède une morphologie complexe et inhabituelle, c'est-à-dire une méthode de construction des mots à partir de la racine principale. En arabe, il existe une morphologie non concaténante de "racine et motif" : la racine est constituée d'un ensemble de consonnes pures (généralement trois) qui forment un motif intermittent, formant des mots. En arabe, il existe trois cas : le nominatif (le cas du sujet et du prédicatif nominal), le génitif (le cas du contrôle prépositionnel) et l'accusatif (le cas du complément direct). Avec l'aide du cas génitif, une définition non coordonnée et non compliquée de l'idaf est également formée. Il n'y a que deux genres en arabe : le masculin et le féminin. Le nombre en arabe peut être singulier, double et pluriel. Le nombre de locuteurs de l'arabe et de ses variétés est d'environ 310 millions, et environ 270 millions de personnes supplémentaires utilisent l'arabe comme seconde langue. C'est la langue officielle de tous les pays arabes (en Irak, avec le kurde). C'est également l'une des langues officielles d'Israël, du Tchad, de l'Érythrée, de Djibouti, du Somaliland, de la Somalie et des Comores. L'écriture est basée sur l'alphabet arabe. L'arabe s'écrit de droite à gauche.